ISOLATION TOITURE

Publié le par Vdcouverture Bayard

http://www.vd-couverture91.fr/isolation/ 

Les techniques d’isolation de vd-couverture91


1/ L’isolation des planchers, ou isolation par le sol du grenier
Par plancher, on entend dalle en béton ou plancher sur solives. L’isolation thermique des planchers est importante pour le confort et pour l’économie d’énergie dans le cas d’une dalle chauffante.
L’air chaud ayant tendance à s’accumuler au plafond et la différence de température entre sous-sol et volume habitable étant moins importante en hiver qu’entre l’extérieur et le volume habitable, l’épaisseur de l’isolation nécessaire est plus faible (de l’ordre de 6 cm en plancher par rapport à 10 à 20 cm dans les rampants).
Pour isoler un plancher on peut :
  • soit isoler la sous-face de celui-ci en fixant des panneaux isolants au plafond du niveau inférieur ou en utilisant une dalle avec hourdis isolants ;
  • soit réaliser une chape isolante (béton avec granulats isolants), une dalle flottante sur polystyrène expansé à haute densité (cas de la dalle chauffante), un plancher sur lambourdes séparées par de la laine minérale
  • soit isoler avec soufflage d’un isolant en vrac (par exemple laine de roche ou ouate de cellulose). On peut aussi souffler l’isolant à travers un plafond fermé en soufflant le produit dans des trous de 5 cm de diamètre dans lesquels on insère le boyau.
2/ Isolation sous les toitures et terrasses, ou isolation des rampants
Comme l’air chaud monte, la température est plus élevée au plafond et il est donc logique de placer une couche d’isolant plus épaisse dans les combles que sur les murs. La couche d’isolant doit aussi être protégée contre les intrusions d’insectes et de rongeurs.
Plusieurs solutions sont possibles pour l’isolation sous le toit, en fonction de la résistance thermique souhaitée et de l’espace disponible :
  • peu d’espace et isolation faible — film réfléchissant fixé sous les chevrons, coûteux et de faible efficacité en pratique ;
  • peu d’espace et isolation moyenne — isolant entre les chevrons, de mise en œuvre délicate, car l’espacement entre chevrons est rarement régulier ;
  • espace disponible et isolation forte — double épaisseur de panneaux isolants fixés à l’intérieur d’une structure en caissons, entre les pannes ou encore soufflage d’un isolant en vrac ( laine de roche ou ouate de cellulose) après avoir installé les déflecteurs de ventilation entre les chevrons. La structure supporte aussi les plaques de plâtre, les panneaux d’aggloméré, la frise de pin… .

¤ Les isolants proposés par vd-couverture91

Constituée à 80% de recyclage des coupes neuves de l’industrie textile et de l’achat de vêtements usagés auprès d’associations caritatives de collecte et de 20% de fibres thermofusibles de liage.
Outre son pouvoir d’isolation, le coton, produit végétal naturel, allie légèreté et extrême résistance. On l’apprécie depuis toujours pour sa douceur et sa pureté incomparables.
Composé de fibres d’une extrême finesse, le coton a pour première caractéristique d’emmagasiner de l’air, ce qui fait de la laine de coton un remarquable isolant.

Née de la roche volcanique (le basalte), la laine de roche est un pur produit de la nature. Constitué d’un réseau de fibres emprisonnant des cellules d’air sec et stable, ce matériau est constitué à 98% de laine de roche et 2% de liant organique.
Il associe une structure fine et complexe à des propriétés isolantes remarquables et inégalées sur le marché de l’isolation. L’isolation en laine de roche est naturelle et écologique.
Grâce à sa structure enchevêtrée, la laine de roche emprisonne un air sec et stable qui atténue à l’extrême les échanges thermiques entre faces froides et chaudes.

La laine de verre demeure un isolant incontournable pour l’isolation des combles.
Fabriquée à partir de sable et de verre recyclé, elle offre des performances remarquable en matière d’isolation thermique et acoustique.
Sous forme de rouleaux et posée sur rails, elle isole sous toiture contre le froid de l’hiver, la chaleur de l’été et contre les nuisances sonores.

 L'isolation imr un complément d'isolation
C’est un excellent complément d’isolation et sa composition permet de refléter les UV et la chaleur. Il est complètement imperméable à la vapeur d’eau et il offre une parfaite étanchéité pour la couverture. L’IMR est imputrescible, cela lui garantit une très grande durée de vie. Il se fixe par agrafage sur chevrons et pannes en sous-toiture. Il se superpose horizontalement avec un recouvrement d’environ 10 cm. Additionné à l’isolation des combles et sur plancher en laine de roche ou en laine de coton, il permet d’obtenir une isolation maximum sur la toiture.

Vd-couverture91 vous offre des solutions de confort durables pour vous permettre de consommer moins et mieux, d’optimiser la performance énergétique de votre logement, de votre bâtiment. Acteur leader de la rénovation, vd-couverture91 isolation vous accompagne dans le choix des solutions adaptées à votre habitat sur toute la région de ile de France,départements 45-75-77-91-92-93-94-95.
 les ponts thermiques : sont des points de jonction où l’isolation n’est pas continue et qui provoquent des pertes de chaleur. Bête noire du poseur de l’isolant, les ponts thermiques pèsent d’autant plus dans le pourcentage de déperditions de la maison que celle-ci est bien isolée.
L’astuce du Spécialiste de vd-couverture91: l’isolation doit être mise en place après la pose des conduits de fumée et des fenêtres de toit. Prévoir le passage des gaines de ventilation, des câbles tv, des gaines électriques.
N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. Nos spécialistes se feront un plaisir d’y répondre,
via notre site internet http://www.vd-couverture91.fr/isolation/ 


Publié dans batiment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article